lundi 21 mars 2011

Scottish Adventure - Jour 1

Ça fait bien longtemps que je n'ai pas tapoté sur mon ptit clavier pour narrer un voyage. Et pourtant depuis deux ans je suis allée à Rome, à Londres deux fois, en Angleterre encore et à Barcelone. Vous avez échappés à tous ces comptes rendus, mais ne criez pas victoire, là vous allez en manger !

Sept jours, c'est le nombre de jours qu'a duré mon voyage en Ecosse ! Si vous suivez mes aventures depuis au moins 4 ans, vous savez que j'y suis déjà allée par deux fois. Et comme le dit le célèbre dicton : "Jamais deux sans trois" ah ah. Sauf que cette fois-ci je ne me suis pas cantonnée à Edimbourg. Nous sommes allés plus au nord. Ah, oui, mon Amoureux était là aussi ! En fait c'était même un peu son rêve d'aller en Ecosse. Bon ok, je crois que c'est plus moi qui l'accompagnais, lol.

Pour résumer le concept du voyage, je crois qu'il y a un mot anglo-saxon qui le résume assez bien :CHEAP. Qui dit "cheap", dit compagnie low cost, auberge de jeunesse et restos dans la catégorie "bon marché" du guide du Routard.

Nous sommes partis mercredi en fin d'aprem dans notre compagnie "cheap" : Easy Jet. Et bien elle n'est pas mal du tout. Aucun retard et surtout on peut se placer où on veut. A nous les fenêtres !

P1080107.JPG

Deux heures plus tard, nous atterrissons à "Edinburgh" (prononcer "EDINBRA" en n'oubliant pas de rouler le R, d'ailleurs roulez tous les R de ce récit, ça fera plus écossais, ou italien, je ne sais plus). Il pleut. Rien d'original. Il fait nuit. Là c'est plus étrange puisqu'il est à peine 18h (merci le décalage horaire).

P1080172.JPG

Nous arrivons dans notre "cheap" auberge de jeunesse (£11 la nuit) où on nous attribue la chambre des Quatre Mousquetaires. Je vais dormir dans le lit d'Athos, exciting ! Et en plus nous sommes au cœur de Old Town, la partie historique et moyenâgeuse de la ville.

Après avoir déposé nos affaires, nous repartons à la recherche d'un "cheap" resto pour manger. Le Routard nous guide, vers un petit Indien dans New Town (pas si nouvelle que ça puisque le quartier date du 18ème siècle). Pas cher, très copieux (j'a à peine mangé la moitié de mon plat !) et bon. Le seul hic c'est que les Ecossais mangent tôt, et donc à 19h30, on était les seuls clients, il était difficile d'arriver plus tôt.

P1080178.JPG

Pour profiter de la soirée, on part faire une petite balade sous la pluie et dans le vent… ça commence bien. On ne rentre pas trop tard histoire de se lever tôt pour profiter à fond de la journée du lendemain.

Une petite scotcherie avant de terminer : les Ecossais ont leur propres billets de banque !

P1080180.JPG

See you...

Aucun commentaire: